BLUEBACK // MONIA MONTALI & FRANCOIS BODEUX

FR

EN

Basés à Bruxelles et Liège, Monia Montali et François Bodeux ont un parcours lié à la danse, la photographie et la sociologie. Depuis 2010, Ils développent un travail scénique commun, où coexistent chorégraphie, théâtre, arts visuels et sonores.

Pour la scène, ils ont créé ensemble Wavering Abode, Company et ILL Seen, qui constituent une trilogie autour des derniers textes de Samuel Beckett.

Leur travail scénique a été précédemment co- produit par Les Brigittines, Charleroi Danse, workspacebrussels, BUDA Kortrijk, WP Zimmer, Pianofabriek et La Coop (tax Shelter du gouvernement belge). Il a été soutenu par WBI, WBTD et la Fédération Wallonie-Bruxelles (Commission Interdisciplinaire des Arts du spectacle).

 

«Un théâtre dU troUble et de l’hypersensibilité»

Leurs pièces sont continuellement traversées par une forme de dépouillement, de suspension, de fragilité et d’abandon. Elles cherchent à interroger notre « être au monde », notre capacité de résilience, notre confrontation intime au vide, au néant.

Leur approche repose sur la notion d’image scénique. Pour eux, l’enjeu n’est pas de dérouler une histoire mais de générer un espace de perception singulier, dans lequel chacun peut investir et questionner son propre regard. Une approche dans laquelle chaque langage scénique participe de manière conjointe à l’écriture dramaturgique.

Aujourd’hui, l’espace scénique s’impose à eux comme une possibilité de résistance, face à un monde qui engage toujours plus dans la simultanéité, la fragmentation de notre mémoire, la surabondance des événements. Un lieu qui permet d’offrir une autre expérience du temps, qui permet à nos sens et à nos pensées d’accomplir leur tache en toute quiétude.